Les taux sont au plus bas,
c’est le moment de renégocier !
Renégociez votre prêt

Les IRA sont des « pénalités » que votre établissement prêteur peut vous demander dans le cas où vous souhaiteriez rembourser une partie ou la totalité de votre crédit avant son terme.


Le coût de ces IRA va dépendre du type de prêt que vous avez fait.

Il faut savoir que ces indemnités se calculent sur le capital restant du (ce qu’il vous reste à rembourser à ce jour).

Le montant des IRA est plafonné : pour les taux fixes et taux à faibles variations le montant de la pénalité s’élève à 3 % du capital restant du (Exemple : il vous reste 20000 € de capital à rembourser sur votre crédit, votre pénalité sera de 20 000 X 3 % = 600 €).

Les prêts épargne logement s’élèvent également à 3% (à confirmer selon les établissements).
Notons que pour les prêts employeurs ou encore les prêts à taux 0 ou les prêts à taux à fortes variations : il n’y a pas d’IRA.

Néanmoins, ces indemnités ne peuvent dépasser six mois d’intérêts des sommes remboursées au taux moyen du prêt.

Les indemnités de remboursement anticipé restent cependant négociables : elles peuvent se négocier avec votre établissement prêteur si vous pensez pouvoir solder votre crédit avant sa fin légale.

Pour finir, il faut retenir que depuis le 1er juillet 1999 les contractants d’un prêt ne verseront pas d’IRA si ce remboursement est du :

-    Au décès d’un des contractants du prêt
-    A l’arrêt forcé de l’emploi  d’un des contractants du prêt
-    A la vente du bien pour laquelle l’emprunt a été contracté, si cette vente fait suite à un changement du lieu de travail d’un des souscripteurs du prêt
 

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article

Rédiger un commentaire