Les taux sont au plus bas,
c’est le moment de renégocier !
Renégociez votre prêt

Élargissement du PTZ

Déjà en septembre dernier,François Hollande annonçait une nouvelle réforme du prêt à taux zéro début 2016. Attendue par les professionnels du secteur, cette refonte du dispositif est nécessaire à l'heure où le marché immobilier reprend des couleurs. Destiné aux primo-accédants, le PTZ avait perdu de son attrait après les modifications applicables depuis octobre 2014, malgré la réintégration du financement pour l'acquisition d'un logement ancien sous certaines conditions.
Or, l'élargissement du PTZ à l'ancien était jugé trop restrictif et concernait moins de 6 000 communes rurales de la zone C. La réforme prévoit d'étendre le prêt gratuit aux quelque 30 000 communes de cette zone, permettant ainsi à la totalité du territoire d'être éligible au PTZ. L'acquisition d'un logement ancien grâce au PTZ restera conditionné à la réalisation de travaux de rénovation pour un coût d'au moins 25% du prix d'achat.

A noter : les 340 communes des zones B, B1 et A éligibles au PTZ dans l'ancien depuis octobre 2014 seront retirées du dispositif en décembre 2016.


Outre ce nouveau zonage, les conditions d'accès au PTZ seront assouplies en 2016 sur trois axes principaux :
• le relèvement des plafonds de ressources
• la hausse du montant empruntable : actuellement entre 18% et 26% du coût de l'acquisition selon la zone, le montant maximum du PTZ devrait atteindre 40%.
• le différé de remboursement : les ménages modestes peuvent aujourd'hui différer le remboursement du PTZ entre 8 à 14 ans. Tous les emprunteurs, quel que soit leur niveau de ressources, pourront profiter d'un différé de remboursement sur une période d'au moins 5 ans.

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article

Rédiger un commentaire