Les taux sont au plus bas,
c’est le moment de renégocier !
Renégociez votre prêt

Selon le dernier baromètre mensuel du pouvoir d’achat immobilier de l’agence EffiCity, les prix du mètre carré et l’évolution des taux de crédits ne reflètent pas l’état réel du marché immobilier.

Avec un prix au mètre carré qui atteint les 8 356 euros, l’immobilier parisien affiche une très légère hausse de + 0,1 % au mois d’avril et + 0,3 % depuis le début de l’année. Cette apparente stabilité cache en réalité « une situation tendue », selon Efficity, qui rappelle que les volumes de ventes sont en baisse d’environ – 20 % en Ile de France et l’offre en augmentation.

« Les biens de qualité continuent de se vendre au prix affiché, ce qui explique le maintien des prix, tandis que ceux présentant des défauts, dont les propriétaires ont encore beaucoup de réticences à baisser le prix, restent sur le marché et n’entrent donc pas dans les statistiques de vente », explique l’agence.

Du côté des taux d’intérêts, alors qu’ils étaient attendus en hausse suite à la perte du triple A, ils sont orientés à la baisse et sont « même très favorables » aux emprunteurs. Là encore, les apparences sont trompeuses d’après Efficity.

« Les critères de sélection des dossiers sont plus coercitifs, venant corriger l’intérêt de cette baisse des taux pour les acheteurs. En effet, les banques misent sur une production de crédit inférieure en moyenne de 30% par rapport à 2011. L’adage « on ne prête qu’aux riches » n’aura jamais été aussi vrai et l’on commence à voir des dossiers de prêt refusés par les établissements bancaires qui les auraient financés quelques mois avant », conclut l’agence.

A.R – ©2012 BazikPress
©Fotolia

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article

Rédiger un commentaire