Paris, le 11 mai 2016 – Alors que le gouvernement vient de renoncer à son amendement rendant obligatoire la surtaxation des CDD, Vousfinancer.com, réseau de 130 agences de courtages en crédit s’est intéressé à la possibilité pour ceux qui sont en CDD d’obtenir un crédit immobilier. Si actuellement 86 % des embauches se font en CDD, seuls 3,5 % des clients de Vousfinancer.com ont emprunté avec ce type de contrat en 2016, témoignant des difficultés qu’ont aujourd’hui ces actifs à obtenir un crédit... A moins d’emprunter à deux, avec une personne en CDI

Difficile d’emprunter seul en CDD à moins de travailler dans la fonction publique…

Selon la DARES (Direction de l'Animation de la Recherche, des Études et des Statistiques) 86 % des embauches se font en CDD. Ainsi, ce type de contrat concerne désormais d’autres secteurs que ceux qui l’utilisent traditionnellement : la fonction publique, les emplois saisonniers, et autres métiers comme la restauration, le transport, le tourisme… Lorsque tous ces nouveaux actifs qui sont embauchés en CDD voudront devenir propriétaires, se posera la question de la possibilité de souscrire un crédit immobilier. Si selon les banques les conditions d’acception diffèrent, globalement il reste compliqué d’emprunter seul en CDD : « Par définition un CDD est un contrat qui prendra fin dans quelques mois alors que la durée initiale d’un crédit est de 20 ans et 10 mois en moyenne, pour une durée de remboursement effective de 7 à 10 ans… Dans ces conditions, on comprend qu’il soit difficile d’emprunter à long terme avec une visibilité sur ses revenus à court ou moyen terme » analyse Jérome Robin président de Vousfinancer.com.

Concrètement, obtenir un crédit pour une personne avec un CDD de la fonction publique - d’Etat, territoriale, hospitalière y compris les vacataires et contractuels -, ne pose aucun problème car il sera assimilé par la banque comme un CDI, avec en outre des offres spécifiques en terme de taux, de garanties ect…

Pour les CDD du secteur privé, si certaines banques les refusent automatiquement, la plupart vont étudier le profil de l’emprunteur au cas par cas : « S’il s’agit d’une personne régulièrement en CDD notamment en lien avec le secteur d’activité dans lequel elle travaille et que c’est pour elle une situation durable, les revenus du CDD peuvent être pris en compte car considérés comme récurrents. Mieux, si l’emprunteur est en CDD depuis plus de 2 ans et que les comptes sont bien tenus le dossier aura plus de chance d’être accepté également. En revanche, un jeune de 25 ans qui vient de décrocher son 1er emploi en CDD devra patienter avant de pouvoir obtenir un crédit » analyse Sandrine Allonier, responsable des relations banques chez Vousfinancer.com.

Ainsi, si quelques banques ferment totalement la porte aux CDD – mais pas forcément à l’intérim considéré davantage comme un choix de l’emprunteur – d’autres étudieront au cas par cas la possibilité d’accorder un CDD en fonction du risque, du secteur d’activité, de l’activité des comptes mais également de l’ancienneté dans la banque. « Il sera plus facile parfois d’obtenir un crédit dans sa propre banque du coup – ou dans celle de ses parents - une fois que l’on a démontré sa capacité à être un bon client… » complète Sandrine Allonier.

Plus facile d’obtenir un crédit quand on est en couple

Mais si on veut emprunter lorsqu’on est en CDD mieux vaut le faire à deux, avec un conjoint en CDI, afin de rassurer la banque sur la possibilité de pouvoir rembourser des mensualités durant plusieurs années. Dans ce cas-là deux options :

- Soit la banque prend en compte les revenus du CDD dans le calcul du taux d’endettement et de la capacité d’emprunt. Cela peut être le cas si ce n’est pas le premier CDD de l’emprunteur et qu’il est sur une durée longue.

- Soit la banque ne les prend pas en compte et seuls les revenus du CDI seront comptabilisés dans le calcul du taux d’endettement et de la mensualité. Cela réduit par conséquent la capacité d’emprunt ou implique d’accroitre la durée du crédit… Mais si plus tard le CDD débouche sur un CDI la mensualité pourra être augmentée et la durée du prêt réduite.

Depuis le début de l’année 2016, 3,5 % des clients de Vousfinancer.com ont ainsi emprunté avec un CDD, mais essentiellement en tant que co-emprunteur…

 « Si les taux de crédit records combinés avec le nouveau prêt à taux zéro permettent de resolvabiliser théoriquement les primo-accédants, ils ne représentent toutefois aujourd’hui que 40 % des emprunteurs contre 55 % en 2011. Ils achètent en moyenne pour la première fois à 33 ans, alors que l’entrée sur le marché du travail intervient près de 10 ans avant ! On voit donc bien qu’aujourd’hui la situation économique et en particulier celle du marché de l’emploi est un frein à l’acquisition et à la reprise durable du marché de l’immobilier et ce, même si tous les autres voyants sont actuellement au vert » conclut Jérôme Robin.

 

A propos de VousFinancer.com

Fondé en 2008 par Jérôme Robin, VousFinancer.com, spécialiste du courtage en crédits immobiliers, accompagne de façon personnalisée, les particuliers dans la recherche de la meilleure solution de financement pour leur projet immobilier.

La stratégie de VousFinancer.com se base sur la rencontre avec un seul et unique interlocuteur expert en financement, la transparence (montage du dossier financier réalisé avec le client), et la garantie de trouver rapidement (moins d’une semaine) la solution globale la plus adéquate (assurance de prêt, taux, garanties, mensualités, durées, coût du crédit, frais de dossiers, partenaires bancaires). Vousfinancer.com propose également des solutions pour les crédits professionnels et le rachat de crédits.

Chiffres clés :

130 agences en France et Dom-tom, 450 collaborateurs, 1,5 milliard d’euros de crédits financés en 2015.

Contact Presse
Aude Vallée – Vousfinancer.com : 06 68 45 47 92 – aude.vallee@vousfinancer.com