monument historique

PRINCIPE

Ce régime s'adresse aux particuliers qui souhaitent acquérir un bien immobilier d'exception classé monument historique. Ce régime est réservé à une clientèle à très hauts revenus : l'acquéreur ne pourra plus acheter un appartement en copropriété (sauf autorisation par le ministère du budget).

En contrepartie et sauf exceptions la propriété de l'immeuble doit être conservée pendant 15 ans à compter de son acquisition.

AVANTAGE

Vous pouvez imputer l'intégralité des déficits fonciers sur le revenu global même les intérêts d'emprunt du prêt souscrit pour l'acquisition.

Tous les travaux engagés sur l'année sont également déductibles des revenus de cette année.

Le régime monument historique permet enfin de se construire un patrimoine d'exception transmissible sans droit de succession sous réserve que l'immeuble reste ouvert au public au moins 75 jours par an.

RISQUES

Le montage en monument historique est particulièrement précis, il est important de sélectionner un partenaire habilité à travailler avec tous les intervenants d'un projet d'une telle ampleur.

De plus, la rénovation d'un monument historique nécessite de nombreuses autorisations administratives.