Les lissages de prêt sont utilisés afin de permettre à un emprunteur qui aurait plusieurs prêts de différentes durées, d’avoir la même mensualité pendant toute la durée de son prêt. En effet, les mensualités du prêt « lisseur » varient en fonction du total des mensualités provenant des autres prêts, des autres mensualités et de la capacité de remboursement.

Afin de lisser la mensualité, les banques proposent un prêt à plusieurs niveaux de remboursement : les mensualités du prêt multi paliers ont la particularité de varier en fonction du total des mensualités provenant des autres prêts, des autres mensualités et de la capacité de remboursement.

Exemple :

Pour réaliser son prêt immobilier, Monsieur X a recours à :

  • Un prêt employeur de 10 000 € sur 10 ans, d’une échéance de 90.90 € hors assurance
  • Un PTZ + de 28 440 € sur 12 ans, d’une échéance de 197.50 € hors assurance.
  • Un prêt immobilier de 168065 € sur 20 ans, d’une échéance de 1000.82 € hors assurance.

Monsieur X gagne 4000 € par mois.

Financement sans lissage

Il va donc payer :

Pendant 10 ans : 90.90+197.50+1000.82 = 1289.22 €

Puis pendant 2 ans : 197.50+1000.82 = 1198.32 €

Enfin pendant 8 ans : 1000.82 €.

Financement avec lissage

Avec un prêt lissé, Monsieur X aura la même mensualité de 1190.62 € pendant toute la durée du prêt. Son prêt immobilier va en effet s’adapter aux 2 autres échéances de prêt.

A savoir :

Pendant 10 ans : 902.22 € + 197.50 +90.90 = 1190.62 €

Puis, pendant 2 ans : 993.12 € + 197.65 = 1190.62€

Enfin pendant 8 ans : 1190.62 €

Ce type de prêt permet donc à l’emprunteur d’avoir la même mensualité pendant toute la période de financement. Dans de nombreux cas son utilisation permet aussi de baisser l’endettement (dans notre exemple, M X passe de 32% d’endettement à 30%. En revanche, le coût du prêt est plus élevé (dans notre exemple, le financement sans lissage coûte 73.040€ sur 20 ans, alors que celui avec lissage coûte 79.244 €, soit 6204 € de différence).

Le prêt à palier peut aussi être utilisé pour anticiper un évènement : départ à la retraite (baisse des revenus), études des enfants (hausse des charges)...

Plusieurs périodes peuvent ainsi être proposées de manière à ce que le prêt s’adapte à la vie et au budget de l’emprunteur.