Hausse du Smic au 1er janvier : + 100 € net/mois et + 10 000 € de capacité d’emprunt avec un prêt sur 25 ans

Paris, le 12 décembre 2018 – Afin de redonner du pouvoir d’achat aux Français, Emmanuel Macron a annoncé mardi que les salariés rémunérés au Smic verraient leur revenu net augmenter de 100 € en 2019. Si cette hausse n’est pas liée à une réelle augmentation du salaire minimum mais à un allègement de charges et à une augmentation de la prime d’activité, elle représente tout de même un vrai coup de pouce pour ceux qui pourront en bénéficier. Vousfinancer a ainsi calculé le pouvoir d’achat immobilier du Smic 2019 dans 12 villes de France et son évolution sur un an. Grâce cette hausse de revenus de 100 €, mais aussi à la légère baisse des taux (- 0,10% sur 1 an), la capacité d’emprunt avec un Smic augmente de 10 000 € pour un prêt sur 25 ans en 2019, avec un gain de pouvoir d’achat allant jusqu’à 7 mètres carrés dans certaines villes où les prix de l’immobilier ont baissé, comme à Grenoble par exemple !

Une « hausse » du Smic de 100 € qui entraine une augmentation de la capacité d’emprunt de 10 000 €, grâce aussi à la baisse des taux de 0,10 % sur 1 an.

Comme annoncé mardi 10 décembre par Emmanuel Macron, le 1er janvier, les salariés rémunérés au Smic bénéficieront d’une augmentation de revenus de 100 € net par mois, non pas uniquement via une revalorisation du salaire minimum mais grâce aux allègements de charges et à la hausse de la prime d’activité. Même si l’on attend des précisions sur la mise en place de cette hausse, on peut estimer que le revenu net d’un salarié au Smic passera de 1 184,93 € à environ 1285 €… soit une hausse globale de 8,4 %. Et si l’on compare par rapport à 2010 où le Smic était de 1055 € net, la hausse est de 22 % ! Une augmentation légèrement plus élevée que celle des prix des logements (+18 % depuis 10 ans dans les 10 plus grandes villes de France) mais compensée par la baisse des taux de crédit… Ainsi la capacité d’emprunt avec le salaire minimum a progressé depuis 2010 de 56 %, passant de 66 300 € à plus de 103 500 €, les taux ayant été divisés par plus de deux (de 3,95 % à 1,70 % en moyenne sur 25 ans).

Rien qu’en 2019, la « hausse de 100 € » du Smic combinée avec le recul des taux moyens sur 25 ans de 0,10 % permettra d’emprunter près de 10 000 € de plus que début 2018…

 

« Cette hausse de 100 € du Smic a bien sûr comme vocation première de redonner du pouvoir d’achat aux Français… Mais pour ceux qui ont un projet immobilier, elle va permettre d’acheter une plus grande surface ou un logement plus près des centres-villes… A condition de s’adresser à une banque qui prendra en compte la prime d’activité (qui constitue la majeure partie de l’augmentation du Smic) versée par la CAF, comme un revenu… Ce qui est le cas dans uniquement 50 % des banques… » prévient Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.

« Il est tout à fait possible d’emprunter en gagnant le Smic à condition de ne pas avoir un taux d’endettement trop élevé, d’autres crédits en cours ou des découverts bancaires... Au-delà des revenus, les banques vont étudier le saut de charge, c’est-à-dire le surplus que l’emprunteur devra verser par rapport à son loyer pour rembourser son prêt, et le reste-à-vivre, qui correspond à ce qu’il lui reste une fois toutes les charges courantes déduites du salaire, et c’est là que souvent les dossiers ne passent pas… » complète Sandrine Allonier.

Le pouvoir d’achat dans 12 villes de France en hausse grâce à l’augmentation du salaire minimum 2019 

Quel impact aura cette hausse de revenus de 100 € net par mois pour ceux qui ont un projet immobilier en 2019 ? Vousfinancer a souhaité connaitre la surface qu’il est possible d’acheter dans 12 villes de France avec le salaire minimum 2019 et le gain par rapport à 2018 (pour une mensualité égale à 33 % du Smic, soit 424 €, permettant le remboursement d’un crédit sur 25 ans à 1,70 % avec 10 % d’apport pour financer les divers frais) dans un contexte de taux qui ont légèrement baissé sur un an (-0,10 %) et de prix également en recul dans certaines villes.

 

 « L’augmentation annoncée du Smic de 100 € net en 2019 a un impact non négligeable sur la surface potentielle qu’il est possible d’acheter avec un crédit sur 25 ans, notamment dans les villes où les prix ont baissé en 2018… Ainsi il sera possible d’acheter 4 m2 de plus à Toulouse qu’en 2018 (40 m2) 5m2 à Marseille (46 m2) ou même 7 m2 supplémentaires à Grenoble (50m2). Mais dans les villes les plus chères, comme Paris, Bordeaux ou Lyon, le pouvoir d’achat n’évoluera presque pas et la surface qu’il est possible d’acheter avec le salaire minimum restera insuffisante pour vivre, contraignant certains acheteurs à s’éloigner des centres-villes mais aussi des transports en commun, entrainant par conséquent l’achat d’une seconde voiture, avec les charges que cela engendre. Mais pour lutter contre cela, les solutions restent à trouver… » conclut Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer.