Remboursement du prêt

Vous vous apprêtez à souscrire un crédit immobilier pour acquérir enfin la maison ou l’appartement de vos rêves – ou vous avez déjà signé votre contrat ? Avec un emprunt immobilier, vous avez désormais une obligation : celle de procéder au remboursement de la somme empruntée durant toute la période définie en amont avec votre prêteur. Pour ne pas risquer de mauvaises surprises au moment de verser vos échéances mensuelles et/ou pour choisir votre crédit en toute connaissance de cause, cette section du Guide pratique sur le crédit immobilier est consacrée aux problématiques qui entourent la question du remboursement d’emprunt.

Le remboursement de crédit immobilier en 3 questions

Vous avez souscrit un crédit immobilier auprès d’une banque ou d’un établissement prêteur ? Désormais, vous devez rendre cette somme par à-coups au fil des années, car en signant votre contrat vous vous êtes de fait engagé à rembourser la somme empruntée, aux conditions stipulées dans le document.

Voici les 3 questions à vous poser avant de commencer à régler vos dettes :

Comment la durée de remboursement d’emprunt est-elle déterminée ?

En fonction de trois critères : d’abord, le montant que vous avez emprunté ; ensuite, votre capacité de remboursement d’emprunt ; enfin, les intérêts demandés par le prêteur. Ainsi, un remboursement de prêt portant sur 200 000 € à 3 % d’intérêts avec des échéances mensuelles de 1 000 € prendra beaucoup plus de temps que pour un emprunt de 100 000 € à 1,5 % en rendant chaque mois 2 000 €.

Comment s’effectue le remboursement du prêt ?

Vous devez rembourser un montant fixe chaque mois : c’est ce qu’on appelle une « mensualité » (de la même façon que vous payez chaque mois votre facture d’électricité ou de téléphone). L’importance de la mensualité dépend de la somme souscrite et de votre capacité de remboursement d’emprunt. La date d’échéance mensuelle est fixée par les deux parties ou, par défaut, à la date à laquelle le déblocage des fonds par le notaire a eu lieu.

Comment vais-je savoir où j’en suis de mon remboursement de crédit ?

La banque ou l’organisme qui a consenti l’emprunt vous remet un « tableau d’amortissement ». Celui-ci vous indique le montant du crédit immobilier, la durée de remboursement du prêt, le taux d’intérêt, la méthode de remboursement, le montant des mensualités, etc. Tout ce que vous devez savoir afin de calculer à tout moment le chemin parcouru depuis votre premier versement – et la route qu’il vous reste à parcourir pour conclure votre remboursement d’emprunt !

Les mensualités

Dès lors que les fonds ont été débloqués par l’organisme prêteur à la demande du notaire, vous commencez votre remboursement d’emprunt chaque mois : il s’agit de la période d’amortissement du crédit immobilier.

La mensualité se compose :

  • De l’amortissement du capital emprunté auprès de l’établissement prêteur ;
  • Du montant des intérêts calculés sur le capital restant dû, en fonction du taux d’intérêt consenti au moment de la souscription (la section du guide dédiée aux intérêts d’emprunt vous en apprendra plus à ce sujet) ;
  • De la cotisation de votre assurance prêt immobilier (si celle-ci a été souscrite auprès de la banque).

Les mensualités de remboursement d’emprunt sont prélevées automatiquement sur votre compte courant.

Les modalités de remboursement d’emprunt immobilier

Il existe différentes modalités pour procéder au remboursement du crédit immobilier que vous avez souscrit : par échéances constantes, par échéances modulables, par différé d’amortissement, par remboursement « in fine » ou par anticipation.

Remboursement d’emprunt par échéances constantes

C’est la modalité la plus commune pour un remboursement de prêt : les mensualités sont fixées en accord avec l’organisme prêteur et restent identiques pour toute la durée du crédit. Vous versez chaque mois la même somme jusqu’à ce que vous ayez rendu la totalité du montant emprunté. Ainsi, pas de surprises !

Remboursement par échéances modulables

Vous pouvez prévoir une modification sur le long terme du montant des mensualités à verser : c’est ce qu’on appelle le remboursement d’emprunt par échéances modulables. Cette modalité vous permet de changer la somme à verser chaque mois, à la baisse ou à la hausse, par exemple en cas de réduction de salaire (de sorte que vous puissiez toujours conserver un taux d’endettement inférieur à 33 %) ou, à l’inverse, en cas d’augmentation de vos revenus (pour finir de rembourser plus rapidement).

Il est également possible (dans certains contrats) de suspendre totalement les échéances pour une période de temps limitée, par exemple si vous passez par un moment financièrement difficile ou si vous subissez une parenthèse de chômage.

Remboursement de prêt par différé d’amortissement

Sous cette modalité, vous commencez par rembourser d’abord les intérêts d’emprunt avant de rembourser le capital dans un second temps (« en différé »). La période de remboursement des intérêts est fixée à l’avance.

Remboursement de crédit « in fine »

Dans ce modèle de remboursement d’emprunt, vous ne payez que les intérêts à l’établissement prêteur, avant de rembourser la totalité du capital, en une seule fois, à la fin du contrat.

Remboursement par anticipation

La modalité du remboursement par anticipation vous permet de verser une somme d’argent plus importante, en plus de vos mensualités. Il peut être partiel (vous injectez une certaine somme à votre montant déjà remboursé afin de réduire la durée de votre crédit immobilier) ou total (vous versez toute la somme restante due, mettant ainsi un terme à votre engagement auprès de l’organisme prêteur).

Lisez notre section du guide consacrée au remboursement anticipé pour en savoir plus.

Cas particuliers

Certaines types de crédits immobiliers aidés ou réglementés – prêt à taux zéro, prêt avec PEL ou CEL, 1 % Logement, etc. – peuvent prévoir des modalités de remboursement d’emprunt différentes. Renseignez-vous auprès de votre banque pour en connaître les conditions exactes.

Avant de prendre une décision concernant votre emprunt, commencez toujours par effectuer une simulation de prêt immobilier : cela vous permettra de visualiser à l’avance le montant des mensualités que vous devrez rembourser en fonction de la durée du prêt et de votre capacité de remboursement de crédit.