Les Echos, Crédit Immobilier : Les taux poursuivent leur (petite) remontée

Le courtier Vousfinancer.com anticipe une une stabilisation, voire des baisses éparses dans les mois à venir: « Début mai, sous l'effet notamment de la détente des taux d'emprunt d'Etat, les taux sont restés globalement stables et cinq banques ont même baissé leurs taux de 0,10 % », détaille le courtier dans un communiqué publié ce mardi.

Source

L'Agefi Actifs, Immobilier : Les taux de crédits immobiliers seront peu affectés par l'élection de Macron

"Du point de vue des taux d’intérêt, l’élection d’Emmanuel Macron est une bonne nouvelle car elle rassure les marchés et les investisseurs qui auraient pu craindre avec un autre scénario un risque politique avec par conséquent à la clé une potentielle hausse des taux d’emprunt d’Etat, et des taux de crédit probablement" analyse Sandrine Allonier, directrice des relations banques de Vousfinancer, dans une note publiée après l'élection du candidat En Marche ! à la présidence de la République.

Source

BrefEco, Franchise : Le réseau Vousfinancer veut doubler de taille d'ici cinq ans

Les courtiers en crédits immobiliers et en solutions de financement de Vousfinancer jouent des coudes.

Source

SeLoger, Immobilier : Avec Emmanuel Macron, les taux de crédit immobilier devraient rester bas

Quelques jours après l’élection d’Emmanuel Macron, le taux de l’OAT (Obligations Assimilables du Trésor) 10 ans reste stable à un niveau relativement bas. Ce dernier est tombé à 0,72 % le 8 mai avant de remonter à 0,87 % le lendemain, alors même qu’il s’élevait à 1 % fin mars, au moment où l’issue du scrutin était très incertaine. Cela laisse présager qu’il n’y aura pas de tension sur les taux de crédit dans les prochaines semaines.

Source

L'Express, Crédit Immobilier : Cette clause que les banques rechignent à accorder

Dans un contrat de prêt, la clause de transfert permet de conserver les conditions de ce crédit dans le cadre d'une opération d'achat-revente. Mais dans les rares banques qui la proposent, elle est difficile à obtenir. Impossible de prédire l'avenir ! Pourtant, à raison d'un taux moyen d'environ 1,25 % sur dix ans et de 1,65 % sur vingt ans (1), comment imaginer que les taux des crédits immobiliers se maintiennent à ce niveaux historiquement bas ? D'autant que, si le phénomène reste encore limité, le mouvement haussier enregistré depuis décembre dernier semble se confirmer au fil des mois.

Source

C Banque, Taux Immobiliers : Quelques baisses printanières

L’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République aura-t-elle une incidence sur l’évolution des taux immobiliers ? Non, du moins pas directement. Un autre scénario, lors du second tour, aurait plongé le secteur dans une zone d’incertitude mais la large victoire de l’ancien ministre de l’Economie a plutôt vocation à rassurer les marchés. Sandrine Allonier, directrice des relations banques de Vousfinancer, présente ainsi cette élection comme « une bonne nouvelle », « du point de vue des taux d’intérêt ». 

Source

Capital, Crédit Immobilier : Grâce à Macron, les taux vont rester bas sur les prochains mois

L'élection du candidat d'En Marche ! a rassuré les marchés. Les banques pourraient maintenir des conditions d'emprunt favorables au cours des prochains mois. Et puis, il y a la concurrence croissante sur le marché du prêt immobilier bancaire. “Les nouvelles offres des banques en ligne - Fortuneo, BforBank - vont aussi participer au maintien des taux bas”, explique Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.

Source

PAP, Crédit Immobilier : Une baisse surprise des taux en mai 2017 !

Chez Vousfinancer, on observe une tendance générale à l’accalmie, avec toutefois des diminutions de 0,10% dans les barèmes de deux banques nationales et trois banques régionales. « Nous ne nous attendions pas à de nouvelles baisses », confie Sandrine Allonier, directrice des relations banques de ce courtier. Pour les emprunteurs, ces baisses minimes n’ont que peu d’impact sur leur financement. Elles témoignent pour autant d’une certaine détente, un signe de bon augure pour leurs projets. C’est d’autant plus vrai que « les banques consentent des réductions de taux pour les meilleurs dossiers », signale Sandrine Allonier.

Source

SeLoger, Prix : Les taux attractifs des crédits immobiliers amortissent la flambée des prix parisiens

Explication avec Sandrine Allonier, directrice des relations banques de Vousfinancer. « Nous ne nous attendions pas à de nouvelles baisses de taux… d’autant que les banques consentent en plus des réductions de taux pour les meilleurs dossiers. Ces baisses sont liées au recul des taux d’emprunt d’Etat notamment, repassés sous la barre de 1 % depuis mi-avril, à 0,85 % début mai. Ainsi la hausse des taux demeure très faible ce qui continue à alimenter la demande de crédit, même en cette période électorale, et donc les prix de l’immobilier dans les zones tendues ».

Source

L'Agefi Actifs, Immobilier : Un courtier appelle à relativiser la hausse brutale des prix à Paris

Le courtier en immobilier Vousfinancer veut relativiser la très forte hausse des prix constatée à Paris par les notaires, affirmant que la faiblesse des taux actuels entraîne un pouvoir d'achat immobilier similaire à celui qu'il a été en 2010 lorsque les taux étaient bien plus élevée. Au plus bas, les prix de l’immobilier à Paris étaient descendus à 6 020 €/m2 en 2009, mais avec des taux de crédit à plus de 4 % sur 20 ans, rappelle le courtier.

Source