Boursier, Taux :

Les taux des emprunts immobiliers peuvent-ils continuer à baisser ? C’est peu probable et d’ores et déjà le marché commence à craindre une remontée des taux ou au moins l’atteinte d’un plancher… Pourtant quelques banques, souvent les moins bien positionnées, ont encore diminué leurs taux en novembre. Mais ces baisses pourraient être les dernières car au regard de plusieurs indicateurs, les taux pourraient augmenter en 2017, sans toutefois que cette hausse ne soit brutale afin de ne pas casser la dynamique du marché.

Source

Capital, Assurance Emprunteur : Nouveauté qui va vous faire économiser des milliers d'euros

Grâce à cette nouvelle mesure, au-delà des 12 premiers mois de souscription, les emprunteurs pourront donc relancer cette mise en concurrence à chaque date anniversaire du contrat de prêt, comme c’est déjà le cas pour l’assurance auto ou habitation par exemple. Et ils seraient bien inspirés de profiter de cette fenêtre de tir. D’après les récentes simulations que nous avions réalisées avec le courtier Vousfinancer, des milliers d’euros d’économies sont à la clé.

Source

SeLoger, Taux : Sandrine Allonier

Les taux d’intérêt des crédits immobiliers sont historiquement bas. Ça, ce n’est pas un scoop… Mais faut-il s’attendre à ce qu’ils remontent en 2017 ? Nous avons posé la question à Sandrine Allonier, responsable des Relations Banques chez VousFinancer. 

Source

L'Obs, Immobilier : Des taux de crédit toujours aussi bas

"Les banques qui proposent les taux les plus attractifs continuent à le faire pour des profils assez larges quand d’autres, proposant des taux dans la moyenne, font le choix de pratiquer des réductions de taux importantes – jusqu’à 0,60 % - pour capter uniquement les meilleurs profils. Globalement, 75 % des crédits accordés le sont à des taux négociés, inférieurs à ceux affichés dans les grilles", analyse Jérôme Robin, président de Vousfinancer.

Source

Direct Gestion, Immobilier : Probablement les dernières baisses de taux de l'année

Compte tenu des baisses de taux appliquées depuis le mois de septembre, les délais de traitement se sont allongés dans certains établissements proposant les taux les plus attractifs. « Depuis le mois de septembre certaines banques ont reçu un afflux de dossiers d’acquisitions et de renégociations entrainant un allongement de leurs délais de traitement pouvant atteindre jusqu’à 3 semaines dans certaines banques… On est tout de même loin de la situation d’engorgement qui avait été très problématique durant l’été 2015 » analyse Sandrine Allonier, directrice des relations banques de Vousfinancer.

Source

L'Agefi Actifs, Taux : Des taux encore attractifs mais jusqu'à quand ?

Selon la dernière analyse du courtier en crédits immobiliers VousFinancer, si certaines banques continuent d’afficher des taux en baisse pour conquérir de nouveaux clients, la tendance est plutôt à la stabilisation.

Source

Le Figaro, Taux : Dernières baisses pour les taux de crédit immobilier

Les taux de crédits immobiliers auront probablement bientôt atteint leur niveau plancher, mais les banques pratiquent encore de dernières petites baisses. «Si la plupart des banques semblent laisser leurs taux inchangés par rapport à octobre, quelques-unes ont envoyé de nouveaux barèmes en baisse sur toutes les durées, de 0,05 point à 0,15 point», constate ainsi le courtier Vousfinancer.

Source

ExplorImmo, Immobilier : hausse des prix et des taux pour 2017 ?

Tous les professionnels sont d’accord sur ce point. 2016 est une année exceptionnelle pour l’immobilier, dans le neuf comme dans l’ancien. Mais quid de 2017 ? Déjà, les experts en la matière émettent des doutes sur la théorie selon laquelle l’année qui vient serait aussi belle que celle qui s’achève.

Source

L'Express, Immobilier : Une embellie inédite depuis le pic de 2007

Chez Vousfinancer, "pour les meilleurs dossiers, on peut obtenir actuellement 0,70 % sur quinze ans, 0,90 % sur vingt ans et 1,30 % sur vingt-cinq ans", assure Sandrine Allonier, directrice des relations banques de la plateforme.En douze mois, de septembre 2015 à septembre 2016, les taux ont abandonné près de 1 %. Pour mémoire, en 2008, ils avoisinaient 4,95 %.  

Source

Le Figaro, Immobilier : Pour emprunter en CDD, mieux vaut avoir un conjoint en CDI

Si les banques sont toujours aussi réticentes à prêter aux personnes en CDD, il existe certains cas où elles peuvent accepter leur demande de crédit. «Profitez des taux bas pour acheter un appartement». C’est le message qui vous est sans doute revenu plusieurs fois aux oreilles ces derniers mois.Encore faut-il trouver le bien qui vous convienne et arriver à décrocher un crédit.

Source