L'Obs, Immobilier : Des taux de crédit immobilier encore en baisse

"Par rapport au 2èmetrimestre, nous parvenons à obtenir des taux inférieurs de 0,30 point pouvant atteindre au mieux 0,69 % sur 15 ans, 0,90 % sur 20 ans et 1,30 % sur 25 ans ! constate  Sandrine Allonier, directrice des relations banques du courtier. Les banques misent sur la relation de long terme avec leurs futurs clients et le potentiel qu’ils peuvent représenter dans les années à venir".

Source

Capital, Crédit Immobilier : Vous pourriez économiser 10 000 euros !

Comme le montrent nos simulations réalisées avec le courtier Vousfinancer, beaucoup de profils d’emprunteurs ont par ailleurs tout intérêt à aller voir ailleurs. Alors que les banques mutualisent les risques sur tous les emprunteurs, les assureurs spécialisés établissent en effet des tarifs individualisés en fonction de l’âge, mais aussi selon que vous êtes fumeur ou non… Particulièrement avantageux, si vous êtes jeune et bien portant !

Source

Le Parisien Magazine, Immobilier : 10 conseils pour acheter en toute sécurité

Passer à côté d’un bien pour avoir surestimé votre budget… rien de plus frustrant pour un aspirant propriétaire. Avant d’entamer vos recherches, vous devez connaître votre capacité d’emprunt. Adressez-vous à votre banque, ou mieux, passez par un courtier en crédit immobilier pour bénéficier du conseil d’un spécialiste.

Source

L'Express, Crédit immobilier : Les taux d'emprunt continuent de baisser

Dans ce contexte de taux bas, la concurrence reste très forte entre les banques. L'emprunteur doit comparer sa banque avec toutes les autres et négocier. "Les barèmes donnent seulement une indication, ils ne veulent plus rien dire. En effet, 90% des taux sont négociés", constate Sandrine Allonier, directrice des partenaires banques pour vousfinancer, courtier en crédit.

Source

Le Parisien, Banque : Parlez comme votre banquier !

Mieux vaut arriver bien préparé à un entretien avec son banquier. Voici quelques termes à connaître selon le courtier Vousfinancer.

Source

L'Obs, Immobilier : Des taux de crédit encore en recul pour la rentrée

Qu'il s'agisse de financer un achat immobillier ou de renégocier son prêt en cours, la rentrée offre d'excellentes conditions pour les emprunteurs ou titulaires d'un crédit immobilier. Selon le courtier Vousfinancer, plusieurs banques nationales ont annoncé des baisses des taux d'intérêt allant jusqu'à 0,4 point. 

Source

Libération, Immobilier : Taux d'intérêt inédits pour les chouchous des banques

Grâce à des prêts tombés à 2 % sur vingt ans, assurance emprunteur comprise, les acquéreurs ont gagné du pouvoir d'achat immobilier. Les volumes des ventes sont proches de niveaux record.

Source

L'Agefi Actifs, Taux : la capacité d'emprunt a augmenté de 15.000 euros depuis janvier

La baisse continue des taux d'intérêts sur les crédits immobiliers a redonné un pouvoir d'achat non négligeable aux Français qui souhaitent acquérir un bien immobilier, mesure le courtier Vousfinancer.

Source

Les Echos, Immobilier : Les renégociations représentent désormais près de la moitié des nouveaux crédits immobiliers

"Entre début janvier et septembre, les taux sur 20 ans ont baissé de 0,9 point à 1,6 %. Cela permet donc à des crédits qui ne pouvaient pas être renégociés en 2015, parce que les écarts de taux n'étaient pas significatifs, de pouvoir l'être aujourd'hui. Nous voyons aussi des emprunteurs revenir pour renégocier une deuxième fois leur crédit" explique Sandrine Allonier, responsable des relations avec les banques chez le courtier Vousfinancer. Même les ménages ayant souscrit un prêt en 2016 pourraient aussi profiter de l'aubaine.

Source

Les Echos, Immobilier : Nouvelles poussée de fièvre sur le front des renégociations

Après une accalmie fin 2015 et début 2016, une nouvelle vagne d'emprunteurs se lancent dans la renégociation de leurs conditions de prêts immobiliers. "En juillet, 38 % des demandes que nous avons reçues concernaient des renégociations de  prêt, contre 18 % en janvier. Les volumes sont encore loin des records de l'an passé mais la demande est forte" indique Sandrine Allonier, responsable des relations avec les banques au sein du courtier Vousfinancer.

Source